Eté


TOUR DU QUEYRAS EN GITE

Randonnée itinérante accompagnée

7 jours, 6 nuits, 7 jours de marche

 

 

 © Sébastien RENAUD

 

 



GEO-LOCALISATION

Frontalier avec l’Italie, le parc naturel régional du Queyras, créé en 1977 sur 65000 hectares. Il abrite une faune et une flore riche, dû en partie, aux grandes variations climatiques entre Alpes du Nord et Alpes du Sud. Mais aussi, aux grandes différences d’altitude de 900m à plus 3300m. L’architecture y est typique, principalement faites de bois de mélèze et toujours tourné vers l’agriculture de montagne. Les villages ont su conserver leur caractère ancestral.
 

ESPRIT DU SEJOUR

Voici une vallée sauvage, avec de large vallon, ouvert sur des panoramas grandioses. La topographie du lieu est un vrai délice pour les amateurs de marche aimant les grands espaces. Vous ferez étape dans de petits hameaux et villages typiques des Alpes du Sud et logerez dans des gîtes et refuges d’altitude. La proximité de l’Italie donne un accent chantant à cette vallée hors du monde.


POINTS FORTS

- Parc régional naturel
- Des hébergements confortables
- Transfert des bagages
- Entre Ecrins – Vanoise – Clarée
- Au cœur de la nature
- Chaque sortie comporte une option

PROGRAMME


JOUR 1 - Ceillac (1650 m) - Col des Estronques (2651 m) - St Véran (2050 m)

Après une courte mise en jambe sur 700 m de plat, nous entamons l’ascension, en lacets bien tracés, vers le col des Estronques. De là, il est possible de monter à la Tête de Jacquette (2757 m) : + 100 m de M et D et 30 min aller/retour de marche. Le panorama sur les alpes du sud et le village St-Véran est exceptionnel. Après une belle descente par le vallon de Lamaron et une courte remontée, c’est dans ce beau village, le plus haut d’Europe, que nous ferons étape. Nuit en gîte.

+ 900m - 800m / 5h de marche

 

JOUR 2 - Pic de Caramantran (3025 m) - Refuge Agnel (2580 m)

Le matin, après avoir visité St-Véran (Eglise, chalets en fustes de mélèze, cadrans solaires …), nous prendrons la navette régulière qui nous monte à la chapelle de Clausis (2340 m). Nous traverserons alors l’immense cirque glaciaire de la Blanche pour rejoindre le col de Chamoussière (2884 m). Nous remontrons la ligne de crête qui conduit au Pic de Caramantran (3025 m), point culminant de la semaine. Nous sommes alors sur la frontière avec l’Italie où l’on aperçoit le grand lac de Pontechianale. Superbe belvédère sur toutes les alpes du sud, notamment sur le Mont Viso (3841 m), tout proche. Plus qu’une bonne heure de descente et nous voici au refuge Agnel, au coeur d’un cirque glaciaire, dans un univers de haute montagne et une ambiance de bout du monde. Nuit en refuge.

+ 700m - 460m / 4h de marche

 

JOUR 3 - Col Vieux (2806 m) - Abries (1550 m)

Courte montée au célèbre (Tour de France) col Agnel (2744 m). Beau panorama sur le Massif des Ecrins (4103 m) et ses glaciers. Le sentier, en balcon, suit la frontière puis passe juste sous le Pain de Sucre (3208 m), superbe sommet pyramidal, semblable au Cervin. Après une heure de marche depuis le refuge, nous arrivons au col Vieux (2806 m). La suite de l’étape est intégralement en descente douce, le long du torrent de Bouchouse. Nous passerons sur les rives de beaux lacs (Foréant et Egorgéou) avant de pénétrer dans la douce fraîcheur du mélézin. Le minibus nous attend au hameau de l’Echalp (1690 m) pour nous transférer à Abriès, charmant petit village du Haut-Guil. Nuit en gîte.

+ 250m - 1140m / 4h de marche

 

JOUR 4 - Lac du Grand Laus (2580 m) – Les Fonts de Cervières (2040 m)

Le sentier monte progressivement le long du torrent de Malrif et traverse le hameau, en ruine, du même nom. Arrivés à 2000 m, aux alpages des Bertins, nous entamons l’ascension d’un solide verrou glaciaire. La pente est un peu raide mais le sentier est bien tracé et monte progressivement. Notre effort est récompensé en arrivant au vaste lac du Gd Laus, dont les eaux sont teintés de milles couleurs et reflets. A son extrémité nord, le lac revêt les couleurs d’un atoll polynésien. Encore une heure de montée et nous voici au col du Malrif (2830 m), à la frontière entre le Queyras et le Briançonnais. Une belle descente en douceur, à travers les alpages verdoyants, nous mène au typique petit hameau des Fonts de Cervières. Nuit en gîte.

+ 1280m - 790m / 6h de marche

 

JOUR 5 - Col de Péas (2629 m) – Chalp Arvieux (1685 m)

Après les alpages, la montée au col de Péas se déroule dans un paysage minéral, quasi lunaire. Le Pic de Rochebrune (3320 m), second sommet le plus haut du Queyras nous indique le chemin. On redescend ensuite dans le Queyras au hameau de Souliers (1820 m). Bien que difficile d’accès ce dernier est encore habité à l'année. Nous passons ensuite au bord des eaux vertes du lac de Roue, à l’ombre des mélèzes. Une agréable descente nous mène à la Chalp d'Arvieux, célèbre pour sa fabrique de meubles et jouets en bois. Nuit en gîte.

+ 600m - 990m / 5h de marche

 

JOUR 6 - Col de Fontouse (2289 m) - Refuge de Furfande (2293 m)

Après avoir traversé le hameau du Coin, nous quittons la « civilisation » pour pénétrer dans le vallon sauvage de Fontouse, havre de paix et de silence, loin des sentiers battus. Le col de Fontouse nous ouvre les portes d’un vaste cirque aux allures dolomitiques. En contrebas nous rejoignons le GR qui mène aux chalets d’alpage de Furfande, via le col de la Lauze (2200 m). Nuit en refuge.

+ 1140m - 530m / 5h30 de marche

 

JOUR 7 - Col St Antoine (2458 m) - Le Villard (1370 m)

Le sentier quitte les alpages verdoyants pour progresser entre des falaises dolomitiques en passant par 3 cols successifs (St-Antoine, Le Lauzet, Moussière). En chemin, le lac du Lauzet est un havre de paix, idéal pour une petite pause. Du col de Moussière (2352 m), panorama fantastique sur le massif des Ecrins, juste de l’autre côté de la vallée de la Durance. Après avoir traversé les alpages et chalets de Moussière, nous descendons à travers la forêt de pins sylvestres pour arriver au hameau du Villard. Transfert (15 min) et séparation à la gare de Mont-Dauphin.

+ 350m - 1300m / 5h de marche

 

Le programme proposé est la ligne de conduite majeure de ce séjour. Nos accompagnateurs peuvent être amenés à modifier quelque peu l’itinéraire, pour pallier à d’éventuels imprévus, tels que : la dégradation d’un sentier, des conditions météo défavorables, etc.

Ils pourront aussi vous proposer, selon les saisons, des variantes afin d’observer : des fleurs endémiques, les traces de prédation d’un loup, des cristaux de roche… ou, rencontrer un berger.

Faites-nous confiance, toute modification, est toujours faite dans votre intérêt, pour votre sécurité et pour un meilleur confort !

 

 

© Sébastien RENAUD 

 

 

FICHE PRATIQUE

 

DEBUT & FIN DE SEJOUR
A la gare de Mont Dauphin : le jour 1 à 8h30 (court transfert de 30mn dans la vallée de Ceillac, au hameau des Chalmettes), et le jour 7 en fin d’après-midi vers 17h.

ACCÈS

- Par le train : www.voyages-sncf.com

Train de nuit direct depuis la gare de Paris-Austerlitz

• Départ à 21h23 ou 22h00

• Arrivée le lendemain à Mt-Dauphin à 07h52

En journée, trains depuis Marseille, Grenoble ou Valence

 

- Par la route : www.viamichelin.com ou www.covoiturage.fr
Grenoble / col du Lautaret / Briançon par la D 1091. Puis direction Embrun par la RN94 jusqu’à Mont-Dauphin.

ou bien Grenoble / La Mure / col Bayard / Gap par la RN 85. Puis la RN 94 en direction de Briançon. Passez St Clément-sur-Durance, jusqu’à Mont-Dauphin.

PARKING

Vous pouvez laisser votre véhicule une semaine sans souci. Nous n’avons jamais rencontré de problème.

HEBERGEMENT AVANT OU APRES LA RANDONNEE

Si vous désirez arriver la veille ou rester une nuit supplémentaire, nous vous conseillons :

- Hôtel Lacour – Tarif demi-pension à partir de 44€ - Tél 04 92 45 03 08 – www.hotel-lacour.com

- Auberge l’Echauguette à Mont Dauphin – Tarif demi-pension à partir de 62€ - Tél 04 92 45 07 13 – www.echauguette.com

 

NIVEAU

Niveau 3 sur une échelle de 5 :

- 5 à 6h de marche par jour.

- 900 à 1200 mètres de dénivelées cumulés en montée et/ou en descente.

- sentier de montagne et hors sentier facile.

 

GROUPE 

De 6 à 8 personnes.

 

ENCADREMENT 

Par un accompagnateur en montagne diplômé d’état connaissant bien le massif.

 

HÉBERGEMENT 

L’hébergement du soir se fait en gîte et refuges confortable type montagne en dortoirs de 4 à 8 places. C’est ce qui fait le charme d’une randonnée en montagne : le dépaysement même dans l’hébergement. Si vous craignez de ne pas trop dormir, n’oubliez pas les boules « Quies » ou les tampons « Ear ». La douche? Les sanitaires? C’est vrai, ce n’est pas comme chez soi et cela fait partie du dépaysement.  Cela permet de « remettre les choses à leur place » et de se rappeler que l’eau est précieuse. Les dîners sont l'occasion de goûter aux spécialités locales. Si le temps est mauvais, votre accompagnateur fera le maximum pour trouver un abri de manière à profiter du repas et de la pause de midi.

 

PORTAGE DES BAGAGES

De préférence un sac de sport, d’environ 40 litres maximum, avec deux anses, pour faciliter la manipulation des bagages transportés. Son poids ne doit pas dépasser 8kg. Pas de valise. Merci de penser à ceux qui transférerons, avec le plus grand soin, votre paquetage !.

 

Liste idéale ! :

·         1 pantalon confortable pour le soir.

·         1 paire de tongue pour le soir.

·         des t-shirts manches longues en matière respirante de préférence.

·         des paires de chaussettes. Privilégier les chaussettes spécifiques randonnée.

·         des sous-vêtements.

·         1 kit " Tanière ! " :

o    1 drap de sac (le duvet est inutile)

o    1 lampe frontale.

o    1 nécessaire de toilette (privilégier les petites contenances, et les kits de voyages).

o    1 serviette de toilette qui sèche rapidement.

o    1 paire de Boules Quiès ou tampon Ear (facultatif).

·         et pourquoi pas une petite spécialité de votre région à partager ?

 

EQUIPEMENT INDIVIDUEL A PREVOIR SUR VOUS et DANS VOTRE SAC A DOS

Le principe des multicouches permet de gérer quasiment toutes les situations. Ces couches doivent toujours être avec vous, car en montagne le temps change très vite.

 

Privilégiez des vêtements qui sèchent rapidement. Préférez la laine, la soie et les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud bien plus longtemps et donc proscrire le coton.

Eviter les anoraks : trop chauds et encombrants.

 

Soyez vigilant sur le poids des sacs à dos (eau et pique-nique inclus : maxi 6kg : pour les 12-15ans, et environs 8kg pour les adultes).

 

SUR VOUS

·         1 t-shirt à manches longues en matière respirante (synthétique, soie, laine...).

·         1 veste polaire légère.

·         1 veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex.

·         1 chapeau ou casquette contre le soleil.

·         1 bonnet et des gants et chauds pour se protéger du froid ou du vent.

·         1 pantalon de randonnée en toile légère.

·         1 paire de chaussettes. Privilégier les chaussettes spécifiques randonnée (sans coton).

·         1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméables, à semelle de type Vibram. Penser à « tester » auparavant les chaussures neuves et celles inutilisées depuis longtemps.

·         1 paire de guêtre. (facultatif)

·         1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité. (indice 3 à 4)

·         2 bâtons télescopiques. (facultatif)

 

DANS VOTRE SAC A DOS DE 35L (équipé de porte matériels)

·         1 thermos ou une gourde de préférence isotherme 1,5 litre minimum.

·         1 crème solaire et stick à lèvre protecteur.

·         1 couteau de poche de type Opinel, 1 boite plastique hermétique (0,3 litre minimum), 1 gobelet, 1 jeu de couvert (fourchette, cuillère).

·         1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent, carte d’identité, carte vitale et contrat d’assistance.

·         1 petit rouleau de papier toilette, mouchoirs.

·         1 petit appareil-photo. (facultatif)

·         1 sac plastique permettant de protéger le contenu du sac à dos, ou 1 sur-sac, ou 1 poncho.

·         1 trousse de premier secours :

o    votre traitement habituel (toujours sur vous, c’est impératif).
o    une bande adhésive élastique, type Elastoplaste en 8cm de large.
o    des jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes.
o    des doubles peaux (type Compeed ou SOS ampoules).
o    Des anti-inflammatoires prescrit par votre médecin.
o    des médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence.
o    des médicaments contre la diarrhée.
o    1couverture de survie.

·         1 kit " Tanière ! " pour la nuit entre les jours 6 et 7 (cf Portage de bagage). 

 

 

Pour plus de détail, nous vous invitons à consulter notre page conseils sur internet :

http://www.lattributrando.com/conseils-equipements.html


 

 

© Sébastien RENAUD 

 

 

PETITS CONSEILS DE SEB ! 

 

 

 

 

 


FORME PHYSIQUE

Quel que soit l’activité choisie, elle nécessite une préparation physique adaptée. La randonnée est un sport d’endurance. Lorsque vous pratiquez régulièrement (au moins une fois par semaine) la randonnée, la natation, la course à pied ou le vélo, vous êtes préparés à la majorité de nos séjours. Sinon, commencez à vous préparer. Pour cela, entrainez-vous deux à trois mois avant le départ. Vous profiterez alors au mieux de vos vacances. A défaut, vous risquerez courbatures, blessures etc. Cette préparation est aussi l’occasion de tester votre matériel : sac à dos, chaussures… et d’en maîtriser toutes les fonctions et les réglages.

 

PREPARATION ET ENTRAINEMENT

Avant tout, prendre conseil auprès de votre médecin généraliste, surtout, si vous ne pratiquez pas une activité sportive.

S’entrainer en faisant le sport pour lequel on se prépare est la meilleure solution.

 

Cette préparation se déroule en trois phases :

1ère Reprise d’une activité sportive générale (1 mois)

Mobilisation de tout votre corps lors de petites séances, réparties en un petit footing d’au moins 20 à 30 minutes, ou d’une marche nordique de 60 à 90 minutes, suivi d’une séance d’étirement, le tout, deux fois par semaine.

 

2ème Préparation à la randonnée (1 mois)

Gardez une séance de la phase 1, mais passez à une heure de footing ou deux heures de marche nordique. Remplacez la deuxième séance par une randonnée d’une demi-journée avec un sac à dos chargé entre 5 et 10kg, selon le séjour envisagé. Toujours finir par une séance d’étirement.

 

3ème Préparation spécifique à votre randonnée (1 mois)

Maintenez la phase 2, mais passez à une journée entière de randonnée, à un rythme de marche égal ou supérieur à 4km/h, et sur une distance égale ou supérieure à 15km. Si vous ne trouvez pas le temps pour des journées entières, faites du vélo deux à trois heures. Toujours finir par une séance d’étirement.

Durant cette préparation, veillez à vous hydrater régulièrement (toutes les 20 à 30 minutes) et adapter votre régime alimentaire à ce surcroît d’activité.

 

Pour vous aider, voici deux références bibliographiques :

- Randonnée, Les chemins à suivre… S’initier et Progresser – Edition Amphora.

- Guide de la randonnée en montagne par Christine Janin – Edition Albin Michel.

 


Jusqu’à -5%

de remise



voir nos conditions particulières de ventePRIX

            640€ par personne

           


 

Bulletin d’inscription accompagné d’un acompte de 200€/personne

 

Vous êtes 4 personnes minimum, intéressées par ce séjour ?

Choisissez vos dates, et demandez nous !

 

Le prix comprend

·         Les frais d’organisation,

·         L’encadrement,

·         L’hébergement en pension complète,

·         Les transferts de personne et des bagages prévus au programme.

 


Le prix ne comprend pas


·         Les boissons et dépenses personnelles (les en-cas),


·         Les assurances facultatives :

o   annulation voyage,

o   interruption séjour,

o   bagages et effets personnel.

 

Un séjour peut en entrainer un autre ! :

-       Traversée du Mont Thabor 3178m "zéro Carbone"

-       Tour du Queyras en gîte

-       La Vallée des Merveilles

-       Tour des Ecrins en 3 parties

 

 


© Sébastien RENAUD

 

 

 

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTION

 

 

L’ATTRIBUT RANDO

 

Vallée de la Clarée

05100 NÉVACHE

 

TÉL : 04 92.21.34.63

 

Site internet : www.lattributrando.com    /    E-mail : infos@lattributrando.com

 

Edition mars 2015